hemen zara : Ataria » Blog » Ahalmen urritasuna » Création de postes d’AESH sur 5 ans pour les salarié-e-s en CAE/CUI

Création de postes d’AESH sur 5 ans pour les salarié-e-s en CAE/CUI

D 2016-ko maiatzaren 20a     H 12:43     C 0 messages


Les AVS ayant deux ans d’ancienneté pourront postuler sur ces nouveaux postes créés

• Sauf que "l’ancienneté" n’existe pas pour les précaires, ces deux ans en poste n’apportent aucun droit s’agissant notemment de la rémunération !

• Sauf que ces personnels ne seront pas cédéisé-e-s avant une autre période de 6 ans en CDD qui se rajoute aux deux années passées en contrat de droit privé CAE/CUI ! Une période de 8 ans "à l’essai" est intolérable.

• Sauf que ces personnels seront, en définitive, soumis au temps partiel imposé de 20 heures de travail par semaine ... C’est inadmissible.

• Pas de formations, ou réduites à des généralités ...

• Des quotas horaires qui peuvent diminuer d’une année sur l’autre au prétexte "des besoins des services" ...

• Les temps de déplacement entre un ou plusieurs établissement scolaire d’exercice "oubliés" d’être pris en charge par l’employeur,

• Les temps de déplacements entre un ou plusieurs établissement d’exercice "oubliés" par l’employeur d’être considérés comme du temps de travail,

• ETC. ...

COMMENT POUVONS-NOUS ACCEPTER DE TELLES CONDITIONS D’EMPLOI ?
C’EST LA TITULARISATION QUI EST COHÉRENTE POUR ACCOMPAGNER LES ÉLÈVES PORTEURS DE HANDICAP, PAS LA CÉDÉISATION !

NOUS REVENDIQUONS LA TITULARISATION.

Les personnes actuellement en contrat aidé pourront postuler sur ces nouveaux emplois qui vont se créer, sous réserve d’avoir exercé pendant deux ans comme accompagnant-e d’élève porteur de handicap, cela n’était pas possible au paravant puisque ces salarié-e-s ne pouvaient que remplacer un-e AESH en poste qui quittait sont poste, définitivement ou momentanément. Cela dit pour être cédéisé-e il faudra toujours avoir effectué les 6 années exigées !

Nous restons dans la pauvreté, non plus dans la précarité ! CDD = précaire, CDI = précarité terminée. Pauvreté = faible rémunération. Précarité est associé au statut administratif et pauvreté à la rémunération.

Les candidat-e-s à un poste d’AESH doivent être titulaires d’un Diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social (DEAES)… sauf s’ils « justifient d’une expérience professionnelle de deux années dans le domaine de l’aide à l’inclusion scolaire », comme le précise le décret. Les accompagnant-e-s ayant deux années de contrat aidé derrière eux ne sont donc pas tenus d’avoir obtenu ce diplôme, c’est comme au paravant, cela ne change pas.
À l’occasion de la Conférence nationale du Handicap, le président de la République a donc annoncé la création de 32 000 postes d’accompagnants des élèves en situation de handicap sur 5 ans, ainsi, 56 000 contrats aidés seront progressivement transformés en 32 000 emplois d’AESH [1] au rythme de 11 200 contrats aidés par an soit 6 400 ETP d’AESH. À terme, ce seront donc plus de 50 000 emplois d’AESH qui exerceront et qui accompagneront les élèves en situation de handicap.


Linean ikusi : http://mouvement-national-precaires...

Mezurik, azalpenik ?
Foroa Moderatua (harpidedunentzat soilik)

Aurretik inskribatzea beharrezkoa da foro honetan parte hartzeko. Hornitua izan zaizun identifikadore pertsonala jarraian adieraztea eskertuko dizugu. Inskribaturik ez bazaude, aurretik inskribatu behar duzu. Aurretik inskriba zaitez.

KonekzioainskribatuPasahitza ahaztuta?

Egutegia


Bilatu


Azken oharrak